LES TICHODROMES club drômois de parapente - valence
LES TICHODROMES

Tour du vercors

  • Jeanfrancois_truchot
    Jeanfrancois_truchot
    Modérateur

    180 messages
    Inscrit le 10/04/2019

    le 03/04/2022 à 19:11

    Les traces d'Antoine et Sebastien de leur tour du Vercors le 25 mars :
    Tour du vercors
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre
    Modérateur

    580 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 03/04/2022 à 22:06

    Le retour en face ouest est magnifique. Peu de pompes et zones aériennes à gérer.
    Splendide. Bravo
  • Anais_SERRE
    Anais_SERRE

    212 messages
    Inscrit le 05/03/2021

    le 04/04/2022 à 08:22

    Bravo les gars pour ce tour du Vercors
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    66 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 05/04/2022 à 23:28

    Même vol, interface différentes (j'ai été devancé par JF pour poster)
    Le Lien

    Petit Récit

    La préparation du vol:

    Les créneaux commencent à se faire sentir dans la semaine. Ça a l'air moyen en début de semaine mais fumant le jeudi: je préviens Antoine pour savoir s'il est dispo. Lundi qui semblait moyen est au final surfumant et j'hallucine en voyant les traces, j'avais pas vraiment vu ça venir... Mardi MP annonce une top journée lundi et des journée bof le reste de la semaine, comme si on avait raté le coche. La meilleur journée de fin de semaine se décale de jeudi à vendredi mais n'a pas l'air si exceptionnelle. Après pas mal de discussion avec Antoine, Tam et Sarah, je décide de ne poser qu'une demi journée et de conserver mes jours pour le vrai printemps. Mais réveillé par le chat en plein milieu de la nuit, je vois toutes les traces du jeudi, ré-entends Sarah décrire le vol qu'avait prévu Maxime Pinot (celui qu'il a fait) et je ne peux plus me rendormir... J'observe les horaires et altitudes des traces de jeudi et jette mon dévolu sur saint hil, en espérant motiver du monde de bon matin...
    Levé de bon heure, je préviens Antoine, Sarah et Tam, pose ma journée , m'assure d'avoir les bons espaces aériens de chargés sur ma tablette et me prépare pour saint hil. 5min avant de partir, Antoine m'appelle et me motive pour la Bataille. Tam et Sarah verront mes messages un peu tard pour qu'on parte tous ensemble à Saint Hil et me mettent en garde pour la barrière (et ne nous rejoignent pas pour éviter le portage) mais j'ai bon espoir qu'on pourra passer à cotés du tronc d'arbre à l'échaillon. C'est au final une véritable barrière qui nous bloque la route et nous obliges, Sophie, Antoine et Moi a monter à pieds de l'échaillon au col de la bataille (je regrette de ne plus m'autoriser à voler avec des battons, m'obligeant à infliger à mon dos les 22kg de mon sac pendant cette ascension).

    Le Vol:

    On arrive finalement sur le décollage pas tant en retard, Antoine trépigne et je me hâte calmement: on se met tous deux en l'air vers 10h40.
    Ca marche super bien et on monte sans enrouler sur la crête au sud du pas de la Sauce. On arrive à plus de 1800m vers le petit col et on transite directement vers le col de la tête de la dame. C'est tellement fumant qu'on semble en retard sur le timing. Sur l’arête Sud Est de la tête de la dame, c'est pourtant pas si installé, et ratant un petit cycle, je laisse Antoine prendre les thermique au dessus du plateau sans pouvoir le suivre et partir devant. Transition vers le saint genis avec un tremplin à la butte Richaude, direction but de l'aiglette: tout s'accélère au contact des vraies faces sud du Vercors. Je me mets a pousser en cheminement, appuyer sur l'accélérateur uniquement en transition ne sera pas suffisant pour suivre le rythme d'Antoine. Je suis agréablement surpris car ma voile réagit beaucoup mieux que lors de mes cross sur Saint Hil: Le fait d'avoir relâché un loop sur les A extérieurs améliore la cohérence de l'aile (j'avais identifié un soucis de calage sur la drisse de renvoie des élévateurs A externes après mes vols sur Saint Hil où les stab me semblaient un peu agressifs et pas très homogènes. L'écart entre l'élévateur des A centraux et des A extérieur devrait être de 0.6cm au repos alors que j'avais 1.8cm d'un cotés et 2cm de l'autre avant le retrait du loop).

    Quand j'arrive à l'aiglette, Antoine est déjà quasiment sur les gencives de la dent de Die. Je prends 200m de moins mais je ne plus attendre et pars en transition. Au dessus de la serre des blache, je ne prends rien de conséquent et préfère remonter vers la but Sapiau: Je perds du temps mais je préfère assurer.Poser à Die à cette heure là une telle journée me ferait bien crier dans mon casque. Je mets un peu de temps à trouver le noyau puis je tombe sur du vrai but Sapiau: Fort et légèrement turbulent. Direction dent de Die, je pousse et pilote aux B. Le plateau et le glandasse encore enneigé sont magnifique. Les premiers pilotes survoles le parc depuis le grands Veymont (ceux là viennent sans doute du col vert). Je fais un bon plein à la dent de Die et poursuis vers le sud en faisant bien attention de ne pas déranger nos futurs compagnons de vols...

    Au Glandasse, je fais un gros plein car j'arrive sur un des crux de la journée: le passage en face est. En montant, je sens un peu d'est et Antoine m'annonce qu'il y a bien de l'est devant aussi, qui le contre et ne l'aide pas à aller contourner le Jocou. Visant habituellement Serre Chomille, plus à l'est, je décide de me rabattre sur Tussac au dessus de Champs Reynet. Dès que je commence à descendre, je me rends compte que poser dans cette vallée qui remonte au col de Menée ne serai pas agréable et qu'il faudra remonter et réussir a passer en face est. Au dessus de Tussac, le thermique décale pas mal en est et n'est pas trop agréable, je m'accroche et le thermique s'enroule de mieux en mieux et permet de grimper jusqu'à 3000m: A moi les faces Est!

    Antoine m'est passé devant mais en restant haut il devrait être possible de le rattraper (on voit de nombreux planeur et parapente bien haut). Arrivé sur les faces Est, je fais mon plaf de la journée: 3500m. C'est magnifique mais il fait un froid glacial. Je pilote avec les sur-moufles depuis la transition précédente et regrette un peu de ne pas avoir pris l'appareil photo. Je plane vers le mont aiguille et le grand veymont et je rejoins l’arrête alors qu’Antoine raccroche le petit veymont bien en dessous: les avants reliefs n'étaient pas la bonne options ce jour là. Cette remontée du Vercors est un pur bonheur: je suis perché au dessus de l’arrête, le décors est splendide. J'en profite pour travailler ma gestion du tangage au pied et aux B, mais à force de ne pas assez accélérer, je me fais avoir à la grande Moucherolle et devrais faire un petit crocher pleine Est pour éviter de rentrer dans le nuage...

    La course vers le nord continue. Je néglige un thermique vers le Col de l'Arc et Antoine repasse devant car je ne trouve rien de significatif au pic Saint Michel. Je fais le plus gros plein possible et pars vers le nord ouest. Je galère avec ma tablette pour lire les altitudes des TMA qu'il ne faut pas emplafonner (je n'ai pas l’expérience des plaineux sur le sujet). Il faut que je descende un petit peu mais ça va le faire. On survol Lans en direction du pas de l'Ours. Antoine optimise bien le thermique et part en direction du bec de l'Orient mais j'ai du mal à monter suffisamment et perds pas mal de temps: j'ai peurs que du nord ouest arrive de la plaine et redescende derrière la crête du bec de l'orient, de tel sorte que je finisse un peu scotché à descendre sans avancer assez dès que je commencerait à perdre de l'altitude. Finalement la crête porte pas trop mal et il n'y a pas cette vague qui passe au dessus de la crête.

    Feux vers le sud, on pousse et on fait attention a ne pas trop monter. On croise les pilote de Vercors envol un peu avant Cognin, on enroule au dessus de Saint Pierre de Cherennes et puis on glisse vers le Royan. Antoine m'annonce que ce n'est pas évident et qu'il va être difficile de basculer sur le prés de 5 sous. J'assure les pleins après le passage de pont en Royan, je rejoins le déco de Saint Jean et continu vers le Sud en direction d'Antoine qui à pris le chemin de Bouvante. Les fumées s'étant couchées sur Saint jean, il semble plus probable qu'on arrive à remonter sur Toulaud et ainsi éviter le posé à bouvante... L'heure avance, Antoine m'annonce qu'il est déjà au Toulaud alors que je transite pour me refaire dans le thermodynamique au dessus de bouvante. Je rejoins Antoine et après quelques aller retours de soaring pour bien savourer ce tours de Vercors on va poser dans les prairies sous le col de la bataille.
    Puis la redescente à échaillon avec les gros sac mais la banane malgré la grosse fatigue (6h20 de vol pour moitié moins de sommeil...)

    Au final un vol magnifique, que j'avais dans les tablettes depuis longtemps et que j'ai enfin pu réaliser grâce à une journée exceptionnelle de fin Mars :)
    Et merci Antoine pour ce joli tours du Vercors groupé, en espérant que tu n’aies pas tant eu l'impression de passer ta journée à m'attendre ;)
  • Adrien_Tardy
    Adrien_Tardy

    120 messages
    Inscrit le 02/03/2022

    le 06/04/2022 à 05:56

    Magnifique, très beau. Merci pour le partage. Bravissimo
  • Anais_SERRE
    Anais_SERRE

    212 messages
    Inscrit le 05/03/2021

    le 06/04/2022 à 07:28

    Merci Seb pour ce beau récit de vol du tour du Vercors, ça fait rêver...
  • Lionel_Breduillieard
    Lionel_Breduillieard

    76 messages
    Inscrit le 30/12/2021

    le 06/04/2022 à 18:14

    merci c'est encore mieux de pouvoir suivre avec le recit! bravo à vous 2 !
  • Mathieu_Demelin
    Mathieu_Demelin

    109 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 06/04/2022 à 22:35

    Merci pour le partage Seb! :)
  • Olivier_VINCENT
    Olivier_VINCENT

    27 messages
    Inscrit le 09/10/2021

    le 07/04/2022 à 08:00

    Le top !! J'veux faire pareil...
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre
    Modérateur

    580 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 07/04/2022 à 20:34

    Je l'savais !
    C'est à cause de ces p...aing de loops que j'ai oublié de virer sur mes A' que je l'ai pas déjà fait ce tour du Vercors!
  • David_Richaud
    David_Richaud
    Modérateur

    133 messages
    Inscrit le 11/01/2019

    le 10/04/2022 à 09:07

    Yesss ! Bravo et merci pour le récit Seb ! Surtout un mois de Mars avec une durée d'ensoleillement limitée, Chapeau !!!!

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.