LES TICHODROMES club drômois de parapente
LES TICHODROMES

Samedi 1er Aout 2020

  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 31/07/2020 à 08:41

    J'irai bien crosser demain et j'ai l'impression que la météo va nous permettre de faire de jolis vols.

    J'hésite à aller au Col Vert (site de départ des faces est du Vercors avec une marche raisonnable pour atteindre le déco).
    Est-ce qu'il y a des personnes motivées pour venir crosser au départ de ce site?

    Il faudra y être de bonne heure, le décollage pourra sans doute se faire entre 10h et 11h.
    Si on est suffisamment nombreux on pourra poser des voitures à Grenoble et vers Vif pour faciliter les récupe le soir...
    Pour les vols au départ du col, on pourrait espérer:
    https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/vol/20286693
    ou pour ceux qui n'ont pas des ailes de courses:
    https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/vol/20288167
  • Yvan_PETITPIERRE
    Yvan_PETITPIERRE
    Modérateur

    230 messages
    Inscrit le 15/10/2018

    le 31/07/2020 à 12:18

    Pour ma part, je veux bien voler mais en ce moment pas trop le goût et la force de marcher.
    Je vais voir en local...
    C’est cool Seb pour ceux qui n’ont que des ailes de volants lambda le vol ne serait que de 220km au lieu de 270.
    Ah c’est tranquille alors
    Je choisis le plus court...
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019
  • Christophe_Naillet
    Christophe_Naillet

    22 messages
    Inscrit le 19/07/2019

    le 31/07/2020 à 18:53

    partant pour le col vert.
    effectivement il faut partir assez tot.
    a suivre plus tard suivant les previs.
  • Lionel_Pascale
    Lionel_Pascale
    Modérateur

    261 messages
    Inscrit le 09/10/2018

    le 31/07/2020 à 19:17

    ben... les prévis MP ne font pas rêver mais pourquoi pas... le col Vert est à 1760m... il faut attendre 14h pour passer largement au dessus de 2000 !
    Et à 17h c'est mort...
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 31/07/2020 à 19:44

    Regarde mieux les timing des traces Lionel. normalement on décolle vers 10h30, vers 12h30 attaque la transition au dessus de Grenoble, et la possible attente peu se faire ensuite, si arrivé un peu bas en chartreuse ce n'est pas encore allumé. D'ailleurs, j'imagine qu'il sera sans doute préférable de paser par le néron et de taper directement chamechaude, si c'est assez stable/caniculaire en bas, il faudra peut être attendre 14h/15h que l'inversion pete au manival alors que ça devrait s'allumer beaucoup plus tôt à l'intérieur du massif.
    Pour info, pour le posé, si on arrive à boucler, il faudra viser le terrain de foot de saillant du gua, voir le posé de la première trace à 270km.
    A priori le terrain de foot n'est pas super visible quand on revient d'où le fait de le repérer en avance voir de faire un point GPS...
  • Lionel_Pascale
    Lionel_Pascale
    Modérateur

    261 messages
    Inscrit le 09/10/2018

    le 31/07/2020 à 20:05

    de 10h30 à 12h30 on fait l'AR vers le Veymont ?
    Pour monter au col vert tu passes par l'ouest ou l'est ?
  • Lionel_Pascale
    Lionel_Pascale
    Modérateur

    261 messages
    Inscrit le 09/10/2018

    le 31/07/2020 à 20:20

    Ca donne quoi au niveau timing/RDV ?
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 31/07/2020 à 20:30

    Par l'est car on ne pourra pas poser sur le plateau en fin de journée...
    L'idée est de monter par la piste, de monter les sac un peu plus haut en voiture puis redescendre la voiture et marcher jusqu'à la cabane du col vers (le déco est 20/30m plus haut dans les alpages).
    Pour le timing, je pensais à 7h départ Chabeuil (7h15 Pizancon), pour une dépose des sac à 8h35, redescente de la voiture au parking, montée de 150m sans sac pour le chauffeur, puis de 170m à pieds avec les sacs pour tous les pilotes. Ca devrait nous permettre d'être sur le déco vers 9h40 et d'envisager un déco entre 10h et 10h30...
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 31/07/2020 à 20:31

    Après, idéalement ça serait bien d'avoir une voiture en bas pour facilité la récupération de la voiture:
    https://www.google.fr/maps/dir/45.0209128,5.6497872/45.020264,5.5977711/@45.0242795,5.6084847,5091m/data=!3m1!1e3!4m2!4m1!3e2!5m1!1e4
  • Christophe_Naillet
    Christophe_Naillet

    22 messages
    Inscrit le 19/07/2019

    le 31/07/2020 à 21:21

    yep yep, et hop c est artie pour un essai en face est.
    rdv a 7h au rond point de la fusée à Chabeuil.
    si des motivés plus on est de fou plus c est bon.
    welcome.
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    285 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 31/07/2020 à 21:42

    Nous on a rdv à 16h a la gare de Valence.
    On cherche un site pas trop loin, ou on risque pas crosser trop loin
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 31/07/2020 à 21:51

    Pas de soucis Phiphi, arrivé au Granier, au lieu de continuer tout droit, tu vas à la dent duche puis tu te fais une conquète des faces ouest ;-)
  • Lionel_Pascale
    Lionel_Pascale
    Modérateur

    261 messages
    Inscrit le 09/10/2018

    le 31/07/2020 à 22:02

    Ok rdv à 7h au covoit de Chabeuil !
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    285 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 31/07/2020 à 22:08

    Sebastien_TournairePas de soucis Phiphi, arrivé au Granier, au lieu de continuer tout droit, tu vas à la dent duche puis tu te fais une conquète des faces ouest ;-)
    .
    Oai. Mymy approuve.
    Mais comme le prez ne semble pas 100% sur de la météo, on va faire plus modeste...
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    285 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 01/08/2020 à 09:12

    Un chti moumouch avec sac au dos en mode greta-joggeuse avec super-mymy pour donner la cadence.
    11h aux poubelles.
  • Yvan_PETITPIERRE
    Yvan_PETITPIERRE
    Modérateur

    230 messages
    Inscrit le 15/10/2018

    le 01/08/2020 à 12:16

    Avec Francois on part aux Limouches et si trop fort on verra...
  • Yvan_PETITPIERRE
    Yvan_PETITPIERRE
    Modérateur

    230 messages
    Inscrit le 15/10/2018

    le 01/08/2020 à 13:46

    Un peu fort pour nous on trace à St Jean...
  • Julien_Guillet
    Julien_Guillet

    11 messages
    Inscrit le 23/09/2019

    le 01/08/2020 à 13:47

    Dans une demi-heure départ pour les limouches...
  • Lionel_Kerkhove
    Lionel_Kerkhove

    7 messages
    Inscrit le 23/07/2019

    le 01/08/2020 à 14:48

    Je serai à l'attéro de St Jean vers 15h45
  • Julien_Guillet
    Julien_Guillet

    11 messages
    Inscrit le 23/09/2019

    le 01/08/2020 à 15:05

    Finalement après un petit contretemps avec ma voiture... Saint-Jean attero 15h45 ...
  • Jeanfrancois_truchot
    Jeanfrancois_truchot

    25 messages
    Inscrit le 10/04/2019

    le 02/08/2020 à 17:19

    Baptême de parapente pour ma fille Laura au dessus du lac d'Annecy.
    Un grand merci a Mathieu pour son accueil et son professionnalisme, elle a adoré
    https://zupimages.net/up/20/31/xjnk.jpeg
  • Tony_Commandoux
    Tony_Commandoux

    69 messages
    Inscrit le 26/06/2019

    le 02/08/2020 à 19:28

    Jeanfrancois_truchotBaptême de parapente pour ma fille Laura au dessus du lac d'Annecy.
    Un grand merci a Mathieu pour son accueil et son professionnalisme, elle a adoré

    Superbe photo...
  • Bernard_Dufour
    Bernard_Dufour

    185 messages
    Inscrit le 11/01/2019

    le 02/08/2020 à 19:54

    Quelle joie cela a du être, quelles sensations !
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 02/08/2020 à 21:53

    Petit retour sur la session Col Vert:

    Après un départ matinal et un peu de marche on arrive sur le déco alors que les premières bouffes se font sentir. On se prépare sans trop se presser et je décollerais juste avant 11h. C'est déjà bien porteur un peu partout, il aurait sans doute été possible de décoller 30 ou 45min plus tôt. J'essai d'optimiser le cheminement (freiner quand ça monte accélérer quand ça descend) afin d'avoir le moins de 8 ou de tours à effectuer et de continuer à avancer). Au Grand Veymont, j'enroule le thermique pour passer bien au dessus de la crête et je pars faire un point un peu plus au sud. Sur le retour, je croise Christophe et Lionel qui cheminent bien au dessus de la crête, puis je pars sur la chartreuse après avoir fait 2700m au Moucherotte.
    Le Vercors:
    vercors
    La Chartreuse:
    Chatreuse

    Les basses couches de la Chartreuse ont l'air bien stable et je me battrais dans des thermiques péteux pour rester au dessus du Saint Eynard et finalement remonter à la dent. Une fois à 2400m au dessus de la dent, le reste de la Chatreuse se traverse assez rapidement jusqu'au Granier où j'attaque la transition peu après 2700m pour ne pas emplafonner la TMA.
    J'arrive dans les bauges assez haut et il n'est pas nécessaire de s'arrêter sur la savoyarde.
    Bauges

    Les nuages sur les Aravis semblent bien se développer et je décide de faire demi tour au dents de Lanfont pour être sûr de ne pas me faire bloquer par un sur-développement qui pourrait se produire si les nuages du Grand Colombier et du Margériaz venaient à se souder et prendre de l'ampleur verticale...
    De jolis développements verticaux dans les Aravis derrière les dents de Lanfont:
    Dents de Lanfont
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 02/08/2020 à 21:53

    Demi tour un peu avant 16h et retour sur les bauges:
    retour bauges

    Derrière, on peu commencer à voir des nuages moins sympathiques dans la plaine et vers la Clusaz:
    annecy
    La_Clusaz

    La traversée des bauges se passe bien et un plein à 3400m au Margériaz me laisse espéré un raccrochage facilité sur Belledonne.
    Margériaz

    J'arrive effectivement au dessus de la crête de Brame Farine et me laisse glisser vers le Saint Genis. Là, je néglige un thermique en pensant que le thermique habituel sera meilleur mais il n'en est rien, et pour éviter une fuite en avant qui pourrait me faire glisser vers le grésivaudant voire Lumbin, je retourne chercher le thermique négligé et je l'enroule jusqu'au plaf même si son faible taux de montée m'incite à aller de l'avant à plusieurs reprises.
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 02/08/2020 à 21:54

    Mais le voile créé par l'orage arrivant d'ardèche commence à mettre le Grésivaudant à l'ombre et l'erreur que je viens de faire m'aura couté un précieux quart d'heure...
    Avec le voile assez opaque, les thermiques sont moins vigoureux pour remonter la cret du poulet. Et avec un nord/ouest qui commence à être bien présent, il est plus compliqué de monter mais ça avance vite vers le sud. A l'approche de Chamrousse, le ciel ne fait plus rêver, il commence à faire nuit, on ne voit plus le vercors et encore moins la composition des nuages: Voile uniquement ou voile + arrivée de l'orage qui était prévu plus tard?
    Chamrousse
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 02/08/2020 à 21:55

    Il n'est plus l'heure d'optimiser, je colle les poulies en direction du déco pour vite aller poser et tant pis si ça ne boucle pas. J'utilise la flèche du Flymaster, le Vercors n'étant pas encore bien visible. Christophe m'annonce en radio qu'il y a de fortes rafales au sol et me conseil de viser un terrain dégagé plutôt que le terrain de foot servant d'attéro. En me rapprochant je ne suis plus éblouis par le soleil qui est plus caché par le voile. Il y a plus qu'un voile qui arrive dans le secteur: on peut commencer à voir de la pluie sur Voiron et un petit liseré de cumulus peu appétissant sur la crête du Vercors. Etant encore haut, je continue d'avancer à l'accélérateur vers la plaine au nord de Vif et j'enverrai des 360 pour me poser au plus tôt dès que je serai au dessus de cette zone de champs dégagées. Je pose en sur place et de bonnes rafales tenteront d'emporter ma voile pendant le pliage...

    Bref, un vol magnifique mais avec une fin pas super agréable. Il faut non seulement faire bien attention aux sur développement et aux orages se formant dans les massifs où l'on vole mais aussi à ceux qui peuvent arriver de loin, potentiellement caché par un voile épais...
  • Sebastien_Tournaire
    Sebastien_Tournaire

    40 messages
    Inscrit le 02/07/2019
  • Lionel_Pascale
    Lionel_Pascale
    Modérateur

    261 messages
    Inscrit le 09/10/2018

    le 02/08/2020 à 22:51

    Merci Seb pour ce récit !
    Promis la prochaine fois je serai plus persévérant !
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    285 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 03/08/2020 à 00:22

    Grave à la bourre. 30 minutes de retard
  • Marc_Perinet
    Marc_Perinet
    Modérateur

    61 messages
    Inscrit le 18/06/2019

    le 03/08/2020 à 17:54

    Super récit Seb ! Merci !!
  • Tony_Commandoux
    Tony_Commandoux

    69 messages
    Inscrit le 26/06/2019

    le 03/08/2020 à 22:01

    Recit qui donne envie. Enfin par sur tout quand même :-)
  • Christophe_Naillet
    Christophe_Naillet

    22 messages
    Inscrit le 19/07/2019

    le 04/08/2020 à 10:42

    Un grand merci Seb pour ce recit. et en photo. mon seul regret pour moi...de ne pas avoir pris l'appareil ou la gopro. Et tout pareil, une fin de vol humm, comment dire un peu border line posé au barreau...a little too much. mais qu'est ce que s'était beau.
  • Lionel_Pascale
    Lionel_Pascale
    Modérateur

    261 messages
    Inscrit le 09/10/2018

    le 04/08/2020 à 14:47

    Allez, j'y vais aussi de mon récit... (Quel motivateur ce Seb !), pas de photo (le comble...) mon téléphone n'avait plus d'espace libre...
    ----
    Quand vendredi Seb propose un vol depuis le col Vert… j’hésite un peu au regard des prévis de MP… Puis Litof dit ok, alors je dis banco, on verra bien au pire on fera un vol en « local » si MP a raison… J’essaie de motiver Yvan qui hésite…
    Samedi rdv à 6h30 chez Litof, puis rdv à 7h au covoit de Chabeuil. Yvan a déclaré forfait, on se retrouve à 3 et 2 voitures pour la navette.
    On pose une voiture au Gua (petite commune au sud de Grenoble) à coté de ce qui devrait être l’atterro pour ceux qui boucleront… un stade bien bordé de différents obstacles ! Approche impeccable obligatoire !
    Ensuite on monte pas mal (heureusement en voiture) jusqu’au terminus d’une piste forestière à circulation restrictive. On pose les sacs et Seb redescend sa voiture et remonte env 150m de D+ histoire de se mettre en jambe !!! Il fait bon être « le senior » de l’équipe, les jeunes se tapent les corvées ! On enchaine par une petite grimpette modeste pour rejoindre la bergerie du col Vert.
    Encore une petite grimpette dans les alpages au milieu des ombellifères (cigüe ?), au total quelques 170m de D+ (320 pour Seb), autant dire une promenade de santé !
    Le déco est pentu mais sans trop, quelques roches, ambiance sauvage mais non stressante ! On traine un peu, histoire de s’hydrater, grignoter, il fait déjà bien chaud.
    La brise est plutôt très cool…
    3 autres parapentistes nous rejoignent… on se sent moins seuls dans notre choix !!!
    On se prépare… Seb décolle et file directement vers le sud, puis Litof qui rapidement enroule son 1er thermique, j’y vais et prudent j’enroule le thermique au dessus du déco, me disant c’est toujours ça de pris…
    Je longe le Ranc des Agnelons puis le Gerbier en enroulant chaque thermique qui se présente, je ne vois pas les copains devant. Je passe le pas de l’Oeille, j’enchaine avec les Deux Sœurs. Je passe haut au-dessus d’un pilote près à décoller et soudain je vois Litof très bas, avec la perspective j’ai l’impression qu’il va poser ! Je ne vois toujours pas Seb… Et là je prends le premier vrai thermique de la journée qui me permet de passer au-dessus des crêtes et de voir le parcours qui m’attend jusqu’au Grand Veymont.
    Rassuré de prendre du gaz mais aussi impressionné par l’ambiance. Je me remémore les conseils de Seb, là je coupe direct sans passer par la Grande Moucherolle… ça descend fort ! Je longe les falaises sans rien prendre de conséquent : Rochers de la Balme, Ranc Traversier, etc. Je cherche Litof , il n’est pas loin derrière moi. On gratte ensemble pour éviter de marcher dans les arbres. Je vois des ailes en perdition plus au sud. Seb nous annonce qu’il est au Grand Veymont… nous on a fait un peu plus de la moitié seulement ! Enfin la masse d’air change et les thermiques nous propulsent à 2500, je vois Seb qui revient. Les thermiques s’enchainent 2700 puis presque 2900m pour survoler le Grand Veymont.
    Je reste un instant à l’aplomb du sommet pour profiter de cette vue incroyable. Depuis le temps que j’en rêvais !
    Allez, ne trainons pas, Seb est déjà loin, invisible. Litof se régale du coté du Mont Aiguille.
    Le long de la magnifique crête de la bordre est du Vercors, on profite d’une belle confluence entre les faces est qui chauffent bien et un petit vent d’ouest. Je trouve les thermiques parfois un peu teigneux en dessous de 2400 mais bien exploités ils me permettent de dépasser les 3000 ! Les dégueulantes sont à la hauteur des ascendances et pour moi qui essaie d’exploiter les pompes c’est un yoyo permanent et certainement pas efficace (Seb le sait !!!)… Le retour jusqu’au déco est assez facile et la suite au nord du Vercors, Cornafion, col de l’Arc, Pic St Michel se fait assez bien avec toujours quelques passages un peu « turlututu » comme dirait Patrick !

    Prochain objectif, faire le plein au Moucherotte pour traverser l’agglomération grenobloise, respecter la ZIT et raccrocher en face. J’avoue ne pas être bien serein sur les choix à faire. Donc la aussi, j’essaie d’assurer un plein (presque 2800) certainement trop prudent… Et c’est parti pour une traversée urbaine… et une perte de près de 1400m quand je raccroche sur le sommet du Néron. J’avoue avoir hésité entre filer directement vers la Bastille/St Eynard et l’option Néron évoquée par Seb. L’accueil au sommet du Néron ne fut pas des plus sympathique avec de beaux cisaillements, pendant un instant je n’ai pas vraiment compris l’aérologie du coin… Je ne me suis pas trop attardé entre les varios positifs secs et les varios négatifs du même style. Je me sentais parfois limite en hauteur pour franchir la crête qui monte de la Bastille et qui me séparait du St-Eynard. Deux petits thermiques salvateurs y ont remédié et m’ont permis de rejoindre le St-Eynard une centaine de mètres au-dessus du fort. A ce stade du vol, je commence à sentir une grosse fatigue au niveau du cou (crampes), certainement dû à trop de tension, il va falloir que je me mette au Yoga !
    Rejoindre la combe du Manival fut assez aisé avec des bons varios et un plaf à 2200. Confiant, j’ai traversé directement vers la Dent de Crolles pour me retrouver au niveau de la gencive (1650m) dans pétole à galérer avec d’autres ailes… jusqu’à ce que je les abandonne à leur triste sort en enroulant un petit +1 le stabilo « dans la falaise » pour finir à 2800 au-dessus de la dent.
    La suite fut une formalité à une altitude moyenne de 2300/2400 pour rejoindre le Granier. Là un petit plein à 2700 et hésitation… ne me sentant pas forcement l’énergie pour retourner au déco du matin, j’envisage de traverser vers les Bauges pour le fun mais je me raisonne en me rappelant les objectifs du matin et essayer de les tenir.
    Je pars en transition vers Belledonne mais là c’est une toute autre histoire, ça descend pas mal et je ne sais pas où aller m’appuyer en face… je ne connais pas Bramefarine, St Genis (j’ai appris depuis !) donc je traverse direct vers St-Genis mais ça fait loin avec un long passage sans appui à me faire contrer et descendre (c’est certainement ma plus grosse erreur du vol…), j’arrive à moins de 1000m sur St-Genis dans une masse d’air surchauffée et hyper stable. Je prends quelques petits thermiques mais je sens la motivation fondre rapidement en « marchant dans les arbres » dans une ambiance caniculaire ! Avant de trop descendre, je me dis sauvons les meubles en essayant de poser à Lumbin dans l’espoir de trouver peut-être des parapentistes prêts à me rapprocher de ma voiture. Il y a quand même l’Isère et l’autoroute à traverser, j’optimise la transition pour arriver à moins de 50m sol au dessus de l’atterro !!!
    Il fait chaud, il fait soif mais je suis sur un petit nuage !
    Pas de nouvelle de Seb depuis longtemps, quelques échanges radio mais peu audibles avec Litof, j’ai juste compris qu’il était sur Belledonne, je suis heureux pour lui et un peu contrarié en même temps de n’avoir pu le suivre.
    Le temps de me poser un instant à l’ombre, un message de Jean-François qui est à Annecy pour proposer son aide à une quelconque récup, l’aubaine !!!
    Petit message et 1h30 plus tard, Saint JF est là pour me récupérer, me déposer à ma voiture. Je pars récupérer Litof posé depuis peu dans une ambiance plutôt peu sympathique. Le ciel est plombé, les rafales de vent sont impressionnantes quand on part récupérer Seb !
    Un grand merci à Seb pour l’initiative, un grand merci à Litof pour le vario de secours et la bière et surtout un immense merci à Jean-François pour l’immense détour pour me déposer au Gua !!!
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    285 messages
    Inscrit le 01/07/2019

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.