LES TICHODROMES club drômois de parapente
LES TICHODROMES

lundi 30 septembre

  • Patrick_Andre
    Patrick_Andre

    246 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 30/09/2019 à 11:13

    St Jean , avec Christian 15 atterro .
  • Thomas_Catil
    Thomas_Catil

    30 messages
    Inscrit le 04/07/2019

    le 30/09/2019 à 12:12

    J y serai. Co voit' possible de chabeuil à 14h15. 06 76 04 34 79
  • Frederic_Badey
    Frederic_Badey

    60 messages
    Inscrit le 26/06/2019

    le 30/09/2019 à 12:18

    J'en suis pour 15h atterro
  • Coralys_Robert
    Coralys_Robert

    27 messages
    Inscrit le 18/06/2019

    le 30/09/2019 à 12:25

    Également présente avec Pierre L. 15h atterro.
  • Coralys_Robert
    Coralys_Robert

    27 messages
    Inscrit le 18/06/2019

    le 30/09/2019 à 13:06

    Finalement on s'est motivé pour monter à pieds. RDV en haut !
  • Tony_Commandoux
    Tony_Commandoux

    65 messages
    Inscrit le 26/06/2019
  • Patrick_Andre
    Patrick_Andre

    246 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 30/09/2019 à 19:36

    Une bonne douzaine à St Jean . Décos trop tôt posés rapido ! Puis ça s'améliore et ça monte bien très haut pour certains un peu moins pour d'autres ! Des balades St Eulalie ou en plaine , encore un bon St Jean mais un peu plus turlututu que pour la fête . Une bien belle am grâce à St Jean , encore une fois ! Donc site à préserver !!!!!!!!!!!
  • Cedric_Denarnaud
    Cedric_Denarnaud

    85 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 05/10/2019 à 06:36

    Vol de nuit… .
    Une fin d’après-midi nous amène avec qques amis, Julie, Romuald, Jérémy, Lucas, Izra et moi ds le Royan pour finir notre journée entamée un peu plus au nord, Saint Hilaire du Touvet. Là-bas Eole n’a pas voulu que notre petit groupe s’envoie en l’air. La météo ne l’a permis qu’à Julie, seule capable de faire des prouesses et défier les dieux dont elle est sûrement une représentante sur terre, mais plutôt du côté de Dionysos.
    Sacrément motivé, tout ce petit monde retrouve les parapotes de Saint Jean en Royan. Romuald, et Izra profitent d’un vol baptême biplace avec contemplation et émotions. Viens le tour de Lucas mais le soleil nous fait déjà des clins d’œil et appelle la lune qui ne va plus tarder.
    Arrivés au déco, je vois à peine les suspentes d’Iris lors du démêlage. Iris est le fière destrier avec lequel le club des tichodromes initie ceux le souhaitant au vol en parapente, à la contemplation, la patience, le renoncement suivant Eole et ses acolytes. Jérémy nous étale la voile, l’herbe sent cette humidité caractéristique au coucher de soleil. Les particules d’air qui se sont chargées de soleil dans la journée, sortent de tous les feuillues, herbacées, qui profitent de la lune pour se mettre à suer.
    Lucas, harnaché dans sa sellette, fronce le regard pour trouver le cap, droit devant, il faut développer un pas de rugbyman pour prendre la vitesse de décollage. Vite impressionné, il ralenti et le petit vent de cul, qui descend à cette heure de la montagne ne pardonne pas. Je prends la décision d’affaler l’aile qui n’a pas pris sa vitesse de vol. Tous cela en trois pas…..
    Rebelote, Jérémy et Izra sont d’une grande aide pour remettre la voile à une place judicieuse nous permettant de prendre le maximum de recul sur cette air d’envole un peu juste pour cet exercice nocturne. Je motive Lucas, lui précise que la voile doit arriver à une vitesse de vol de 25km en trois pas et un peu de pente. « Il faut mettre la gomme garçon !! ».
    Lucas prend son repère dans la nuit, un amas de lumière blanche, et lorsque la flamme me donne le signal d’un vent nul et non plus descendant, je lui annonce le décollage. « On y va, aller court… »… et je le pousse pour le dernier pas qu’il fait instinctivement en arrière impressionné par la nuit, le vide, les arbres. La voile a donné le meilleurs d’elle-même, elle est montée au plus vite au-dessus de nos têtes et a fini par prendre sa course et son rythme avec la pente, derrière l’arrête du déco. Nous voilà en vol, les pieds dans les arbres mais bien avec une banane en lieu et place de la bouche….
    Nous admirons, contemplons ce spectacle de nuit, les lumières des villes et des champs, la lune qui nous accompagne et qui dit bonne nuit au soleil qui en rougi. Les étoiles naissantes se dessinent, le ciel illumine. La montagne est calme, la nuit elle se repose et ses rides profitent de la fraicheur pour se détendre.
    Lucas répond positivement à quelques propositions de premières figures faites avec les passagers le souhaitant. Balançoire, waggas et 360 sont vite avalés car la hauteur ne nous permet pas plus. Déjà en approche de l’attero, je sens Lucas tremblant dans sa sellette. « Tu as froid ? Non j’ai flippé me dit-il ». Nous devons nous préparer pour notre posé. L’herbe humide nous attend et c’est en glissant que nos pieds touchent le sol…..Merveilleux vol…..

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.