LES TICHODROMES club drômois de parapente
LES TICHODROMES

Un plan pour voler malgré les mesures de confinement ?

  • Pierre_Bayart
    Pierre_Bayart

    31 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 12/04/2020 à 16:32

    Un plan pour voler malgré les mesures de confinement ?
    Ceux qui suivent l’actualité de l’épidémie du corona Virus savent certainement que le Professeur Raoult s’est inquiété, et certainement à juste titre, du fait que l’efficacité des parachutes n’ait pas été testée par la méthode scientifique des essais randomisés du fait de la difficulté pour trouver des volontaires pour y participer.
    N’est ce pas une occasion à saisir ? On pourrait rassembler un nombre suffisant de volontaires conforme aux normes scientifiques requises (facile en cette période de confinement) pour garantir la validité du test, demander le parrainage du Professeur Raoult, définir un protocole de test randomisé, et procéder aux tests qui seraient autant d’occasions de voler. Pour le projet nous bénéficierons assurément du fait du soutien du professeur Raoult des autorisations nécessaires ainsi que de l’assistance des forces de l’ordre qui seront trop contentes de participer pour une fois à une action constructive plutôt qu’à une action répressive, et peut-être même d’hélicoptères pour assurer les navettes.
    Il reste à monter le dossier dont le titre pourrait être : « L’utilisation de parachute aux fins de prévenir les décès et traumatismes majeurs en cas de difficultés gravitationnelles (gravitational challenge) : une recension systématique des essais cliniques randomisés ».
    Merci au volontaire qui prendrait la responsabilité du projet de se faire connaître auprès du CD.
    Sources : Le Monde du 20/20/04, Luc Belivet, Ilna Löwy « Le Professeur Raoult ne laisse jamais passer…. »
    British médical journal 2003, Gordon Smith, Jill Pell
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    222 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 12/04/2020 à 18:46

    Il faut donc tester en double aveugle:
    Le volontaire-moniteur donne un paquet à chaque volontaire-élève, paquet dont il ne sait pas s'il s'agit d'un parachute ou d'un oreiller.
    L'élève non plus ne sait pas. Et se jette de l'avion.
    On verra si l'oreiller a un effet placebo ou pas.
    Et si le parachute est plus dangereux que l'oreiller ou inversement.
    Scientifiquement.
    Je veux bien organiser le test. Mais je ne peux donc malheureusement pas être volontaire-moniteur, ni volontaire-élève.
    Bien vu Pierre Do
  • Pierre_Bayart
    Pierre_Bayart

    31 messages
    Inscrit le 02/07/2019

    le 13/04/2020 à 18:25

    Merci Philippe pour cette initiatives, il faut profiter de l’expérience actuelle qui nous rappelle par exemple la nécessité de ne pas oublier de prendre en compte les effets secondaires du traitement (parachutes en torche ?) , et aussi le risque de contracter le Corona dans le vecteur épidémique que sont les avions (sans parler des porte-avions). D’où l’idée de monter le test uniquement avec des parapentes bi-place. Un Doodle ?

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.