LES TICHODROMES club drômois de parapente
LES TICHODROMES

question au experts

  • julien_monnet
    julien_monnet

    26 messages
    Inscrit le 06/07/2019

    le 03/05/2020 à 23:14

    bonjour a tous

    le gouvernement semble décidé à interdire l’accès aux plages pour encore un petit bout de temps aussi deux questions me préoccupe beaucoup
    la première : la dune du pilat est elle une plage???
    Les esprits simples rétorqueront que oui car c'est du sable avec de l'eau devant... MAIS c'est quand même très pentu et puis il n'y a pas de vendeurs de chouchou ou de glace.
    deuxième question :
    Si il est avéré que la dune du pilat est une plage, serait il possible que la proximité immédiate du bassin d’Arcachon inverse le phénomène connu, observé dans les massifs alpin et pré alpin en bordure des PNR et de nombreuse fois démontré ici même, à savoir : le fait d'avoir une voile au dessus de la tête mais les pieds au sol n'est pas considéré comme du vol => est ce possible que ce même phénomène observé à Arcachon s’apparente à une phase de décollage et donc à du vol, libérant le contrevenant de l'interdiction d’accès à la dite plage puisqu'il "la survole" (même si son piètre niveau l'oblige à réitérer son décollage à de nombreuse reprise en zig-zagant sur une bonne partie de la surface de la dite "palge"

    qu'en pensez vous ???
  • Philippe_Brierre
    Philippe_Brierre

    226 messages
    Inscrit le 01/07/2019

    le 07/05/2020 à 09:52

    A priori, si pour un montagnard, gonfler une voile, c'est, per se, voler ad abrupto (nous en avons la preuve administrative), pour son alter ego, quidam plagiste, c'est pas prouvé quasimodo.
    En effet, si tel était le cas, ouvrir un parasol ad libidum sur une plage de la baie des Anges, même ad remotis voire extra muros, pourrait être assimilé grosso modo à un vol impromptu.
    Faut pas déconner non plus et faire des quid pro quo ex nihilo! Sic.
    Le nec plus ultra serait, ipso facto, d'affiner ta démonstration, Juju, afin d'écarter ce hic et pouvoir stricto sensu suivre cette libido sans que ce fût in petto ou que tu ne dusse faire ton mea culpa au prorata.
    C'est une condition sine equa non pour éviter un ultimatum ou un veto, et vice versa.
    Nota bene: Ton vade me cum pourra être une alpha ou omega, peu importe.

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.